Skip to main content

Noël ici et ailleurs !

Les traditions de Noël à travers le monde

Noël arrive à grand pas et chaque pays se prépare à célébrer cette fête. Saviez-vous comment on commémore Noël en Afrique, en Inde ou encore en Finlande? Voici 9 traditions donc 9 pays qui célèbre Noël différemment que nous!

 

1.Finlande (Laponie)

Vous serez surpris des Finlandais. En effet, leur tradition se résume à se baigner dans un sauna et à décorer un sapin.   Aussi, certaines familles rendent visitent à leur proche en allant déposer une bougie sur leur tombe.

Également, parmi les nombreux mets traditionnels scandinaves, on y retrouve le Joulutorttu. Ce gâteau en forme d’étoile est concocté avec de la confiture de prune et du sucre à glacé.

  1. Afrique du Sud

Bien que Noël soit célébré en été, les Africains ne font pas exception! Certes, ils décorent leur maison et les enfants accrochent des chaussettes, un peu comme nous, mais la plupart des Africains profitent des vacances pour faire des excursions et se promener un peu.

Dans les plats traditionnels se retrouve le Malva Pudding. Ce gâteau, qui se retrouve qu’en Afrique du Sud se prépare avec le la confiture d’abricots et est souvent accompagné de crème anglaise ou de glace.

  1. Aux Philippines

Aux Philippines, on peut entendre de la musique de Noël à partir du 1er septembre ! Les habitants de l’archipel adorent Noël, car durant cette période, ceux-ci se rassemblent entre amis et famille pour manger de bons plats.

Parmi le folklore Philippien, il y a les lanternes. Concrètement, ils suspendent quelques lanternes de bambou dans les rues symbolisant les Rois mages.

Durant ses festivités, ils se nourrissent très souvent de gâteau au riz.

  1. Croatie

La tradition locale la plus importante consiste à faire brûler une buche le 24 décembre. L’objectif, ne pas qu’elle s’éteigne avant le 25 décembre.

Une seconde tradition spéciale commence le jour de la Sainte-Lucie, c’est-à-dire le 13 décembre. Les familles dispersent graines de blé dans un pot. Ensemble, elles prennent soin du plant jusqu’au réveillon, soit le 24 décembre. La légende dit que plus le plan a poussé, plus l’année sera formidable.

À Noël, les Croates se régalent de fritule. Qu’est-ce que c’est ? La fritule est un beignet fait à base de rhum et de citron. Aussi, ils se nourrissent de rouleaux de chou, avec viande et riz. Cela s’appelle les Sarmes.

  1. En Grèce

Un peu comme les Canadiens, les Grecques décorent des sapins de Noël. Or, ils font également des bateaux de Noël. Comme la Grèce est entourée d’eau, plusieurs hommes quittaient pour pêcher en mer. À leur retour, ces bateaux décorés sont présents pour leur rappeler le courage que cela prend. Cette tradition ancienne est maintenant transformée, car de gros bateaux sont maintenant installés dans les ports et illuminent les villages.

Deux repas traditions classiques sont le Melomakarona et le Kourabiedes. Les familles se disputent pour savoir lequel est le meilleur.

  1. En Autriche

Fait intéressant. La chanson Douce Nuit, un classique a été inventé et chanté la première fois en Autriche.

Les Autrichiens mangent de nombreux plats durant le temps des Fêtes, En effet, ils apprécient la carpe frite, le Lebkuchen (biscuit pain d’épice), l’oie rôtie ou encore la Vanilllekipferl (biscuit au goût de l’amande de et la vanille)

En Autriche, on y retrouve de nombreux marchés de Noël (appelé Christkindlmarkt) et de nombreux sapins décorés avec cadeaux en dessous (nommé Christkind).

  1. En Suède

En Suède, le 13 décembre est un jour très important. En effet, il marque non-seulement le début des festivités de Noël, mais également un symbole d’espoir.

Durant la Sainte-Lucie, les Suèdois mangent de petits pains au safran et au vin appelé Lussekatts.

  1. Au Japon

Même si les Japonais ne sont pas catholiques, ils festoient tout de même. En effet, ceux-ci se rejoignent, mangent un gâteau tout en déballant des cadeaux. D’ailleurs, les cadeaux sont emballés avec un papier traditionnel coloré le Furoshiki.

  1. En Hongrie

Étonnamment, les Hongrois ne font pas de sapins. Or, la tradition veut que les parents racontent des histoires aux jeunes.

Père-Noël n’est pas celui qui apporte les cadeaux aux jeunes. C’est Jézuska qui s’occupe de ça. Le 6 décembre, marque l’arrivée du Saint-Nicolas, un évêque né dans les années 270.

En entrée, il faut s’attendre à manger une soupe au poisson (Halaszlé). Pour le dessert, on mange souvent un gâteau concocté à base de graines de pavots.